Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nom d'un randonneur !

Parce que randonner c'est la santé...

23 août 2021 - La Via Francigena de Coublanc à Framont

Après un week-end de repos, de lessives et aussi d'un peu de tourisme, me voici de retour sur la Via Francigena. Seul pour toute la semaine.

L'étape du jour, pas très longue puisque d'une vingtaine de kilomètres à peine, m'emmène de Coublanc à Framont. Dès la sortie du territoire de la commune de Coublanc je passerai ainsi de Haute-Marne en Haute-Saône. Y trouverai-je autant de plaisir ?

En tout cas, côté relief, le profil du parcours présente quelques petites bosses intéressantes et, en ce qui concerne la météo, même si le ciel est couvert ce matin, ça devrait rester sec avec des températures légèrement supérieures à 20° C. Parfait, donc.

23 août 2021 - La Via Francigena de Coublanc à Framont

Je démarre donc de la rue du Château, exactement de là où je m'étais arrêté vendredi, et... je ne peux pas dire que je me mette vite en route.

En effet, à l'angle avec la rue de la Barre, je rencontre une dame âgée en train d'arroser les fleurs dans des bacs en pierre posés le long d'un muret. Et la conversation s'engage...

Puis, arrive le propriétaire du jardin sis de l'autre côté du muret. Et la conversation se prolonge...

Enfin, se présente sur les lieux, le châtelain, par ailleurs cousin du propriétaire du jardin ! Et la conversation s'éternise... Bref, en une demi-heure, j'ai réussi à avancer de cinquante mètres !

Après avoir enfin pris congé de mes interlocuteurs, je descends la rue de la Barre pour rejoindre la Resaigne à proximité de l'endroit où elle se jette dans le Salon. La rivière, n'est-ce pas...

La Resaigne, à Coublanc
La Resaigne, à Coublanc
La Resaigne, à Coublanc

La Resaigne, à Coublanc

Nous quittons Coublanc vers le sud à travers les campagnes, entre la D 122 et le Salon...

Mont Loselle et Combe Bournot, à Coublanc
Mont Loselle et Combe Bournot, à Coublanc

Mont Loselle et Combe Bournot, à Coublanc

... avant de traverser celui-ci au bout de la Combe Bournot.

Le Salon à la Combe Bournot, à Coublanc
Le Salon à la Combe Bournot, à Coublanc

Le Salon à la Combe Bournot, à Coublanc

Puis de nouveau le chemin s'élève progressivement sur la Côte au Greuillet. Nous sommes à la limite entre la Haute-Marne et la Haute-Saône et jusqu'ici la randonnée est très agréable.

Côte au Greuillet, à Coublanc
Côte au Greuillet, à Coublanc
Côte au Greuillet, à Coublanc
Côte au Greuillet, à Coublanc

Côte au Greuillet, à Coublanc

Nous traversons un vallon qui marque la limite entre les deux départements puis nous descendons vers Leffond. Logique, non ?

Entre la Côte au Greuillet et Leffond
Entre la Côte au Greuillet et Leffond
Entre la Côte au Greuillet et Leffond

Entre la Côte au Greuillet et Leffond

Nous arrivons donc dans Leffond... Nous ne faisons en réalité que le toucher... hmmm... puisque nous prenons à gauche par la rue de Verdu juste avant le pont sur le Salon.

Enfin... le Salon ou le Saulon ? Car d'après ce qui m'avait été dit, ce cours d'eau prenait le nom de Saulon en Haute-Saône. Or, ce n'est pas ce qui est indiqué sur le panneau à hauteur du pont... Aurais-je été mal informé ou est-ce seulement une coutume populaire ?

Par contre, il est sûr que Leffond est associée à la commune de Champlitte. Techniquement, nous sommes donc sur le territoire de celle-ci et nous le resterons jusque Framont. En vingt kilomètres, nous n'aurons donc traversé que trois communes.

Traversée de Leffond
Traversée de Leffond
Traversée de Leffond
Traversée de Leffond
Traversée de Leffond
Traversée de Leffond

Traversée de Leffond

Laissons derrière nous ces questions métaphysiques et continuons notre chemin. De la sortie de Leffond, celui-ci traverse une grande plaine agricole avant de redescendre le long du Saulon à hauteur de l'ancien Moulin de la Bataille.

De Leffond à l'ancien Moulin de la Bataille
De Leffond à l'ancien Moulin de la Bataille
De Leffond à l'ancien Moulin de la Bataille
De Leffond à l'ancien Moulin de la Bataille

De Leffond à l'ancien Moulin de la Bataille

À partir de l'ancien moulin, la vallée se fait plus encaissée, le chemin se fraye dans un premier temps un passage entre le Saulon et la colline. Puis, la rive s'élargit et le paysage s'ouvre. J'adore...

De l'ancien Moulin de la Bataille à Montarlot-lès-Champlitte
De l'ancien Moulin de la Bataille à Montarlot-lès-Champlitte
De l'ancien Moulin de la Bataille à Montarlot-lès-Champlitte
De l'ancien Moulin de la Bataille à Montarlot-lès-Champlitte
De l'ancien Moulin de la Bataille à Montarlot-lès-Champlitte

De l'ancien Moulin de la Bataille à Montarlot-lès-Champlitte

Montarlot-lès-Champlitte, associé lui aussi à la commune de Champlitte, est un joli petit village, particulièrement autour du pont construit en 1823 sur le Saulon.

Faute d'y avoir trouvé de quoi me distraire, j'ai toutefois vite fait de le traverser. Il faut aussi préciser que d'un bout à l'autre, il ne mesure que cinq cents mètres...

Montarlot-lès-Champlitte
Montarlot-lès-Champlitte
Montarlot-lès-Champlitte
Montarlot-lès-Champlitte

Montarlot-lès-Champlitte

De la sortie de Montarlot-lès-Champlitte à la D 460 qui mène à Champlitte, c'est un beau parcours que nous abordons.

Après un nouveau passage sur le Saulon, le chemin longe le flanc de la colline à travers la campagne. À la Départementale, j'aurai déjà parcouru la moitié de l'étape et je n'aurai vu ni les kilomètres ni le temps passer !

De Montarlot-lès-Champlitte à la D 460
De Montarlot-lès-Champlitte à la D 460
De Montarlot-lès-Champlitte à la D 460
De Montarlot-lès-Champlitte à la D 460
De Montarlot-lès-Champlitte à la D 460

De Montarlot-lès-Champlitte à la D 460

L'arrivée à Champlitte ne se fait pas de la meilleure manière qui soit. Bon, à la décharge des baliseurs de la FFRP, il est vrai que les alternatives sont rares mais on aurait pu entrer dans Champlitte par la D 17. Cela aurait au moins permis de passer devant le château et l'église Saint-Christophe.

Là, c'est à peine si on les devine tous deux derrière les arbres. Alors que, depuis 2016, Champlitte a été désignée commune référent pour le développement de la Via Francigena en France, la voilà bien mal servie.

Arrivée à Champlitte par la D 460
Arrivée à Champlitte par la D 460
Arrivée à Champlitte par la D 460
Arrivée à Champlitte par la D 460
Arrivée à Champlitte par la D 460
Arrivée à Champlitte par la D 460

Arrivée à Champlitte par la D 460

Par contre, on passe bien devant le couvent des Augustins dont la construction remonte au XVè siècle. Toutefois, dans la rue des Casernes (D 460), il se confond avec les autres habitations et la plaque explicative est du côté opposé à notre sens de marche, donc invisible. Je l'ai donc loupé...

C'est finalement à partir du chemin de Saint-Jean que nous remontons que le couvent est le plus visible. À l'instar de l'église Saint-Christophe.

Des différents couvents qui existaient à Champlitte en 1830, celui des Augustins est le seul encore debout même s'il fut fortement dégradé depuis la Révolution.

Le bâtiment servit tour à tour de logements, de bureaux pour l'administration du district, de tribunal, de prison, de gendarmerie avant de redevenir du logement. Le nouveau propriétaire fit détruire l'église, la chapelle Saint-Sébastien et la moitié du cloître.

L'église Saint-Christophe et, à l'avant-plan, le couvent des Augustins, à Champlitte
L'église Saint-Christophe et, à l'avant-plan, le couvent des Augustins, à Champlitte
L'église Saint-Christophe et, à l'avant-plan, le couvent des Augustins, à Champlitte

L'église Saint-Christophe et, à l'avant-plan, le couvent des Augustins, à Champlitte

Pour rejoindre ensuite Champlitte la Ville, encore une commune associée à Champlitte, le chemin fait un détour par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots.

Nous évoluons ainsi dans la plaine du Saulon au pied des collines. Ça ne dure qu'un kilomètre mais le chemin est très agréable et nous offre une vue de loin sur Champlitte.

De Champlitte à Champlitte la Ville par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots
De Champlitte à Champlitte la Ville par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots
De Champlitte à Champlitte la Ville par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots
De Champlitte à Champlitte la Ville par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots
De Champlitte à Champlitte la Ville par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots
De Champlitte à Champlitte la Ville par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots
De Champlitte à Champlitte la Ville par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots
De Champlitte à Champlitte la Ville par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots

De Champlitte à Champlitte la Ville par les Vignes Saint-Jean et les Chatelots

Nous entrons dans Champlitte la Ville par la D 17 et atteignons bientôt l'église Saint-Christophe.

Bien que remaniée à de nombreuses reprises jusqu'au XVIIIè siècle, elle a conservé de son origine au XIè siècle les arcades de sa nef romane. Cela en fait la plus ancienne nef de Haute-Saône.

Église Saint-Christophe de Champlitte la Ville

Église Saint-Christophe de Champlitte la Ville

Puis nous empruntons la D 103 pour rejoindre Margilley, une énième commune associée à Champlitte.

Le village gît au sommet d'une colline dominant le Saulon. Fouette, cocher, ça grimpe ! Mais encore de belles vues au programme...

De Champlitte la Ville à Margilley par la D 103
De Champlitte la Ville à Margilley par la D 103
De Champlitte la Ville à Margilley par la D 103
De Champlitte la Ville à Margilley par la D 103
De Champlitte la Ville à Margilley par la D 103

De Champlitte la Ville à Margilley par la D 103

Normalement, la Via Francigena quitte la Grand Rue de Margilley par une petite ruelle une soixantaine de mètres avant d'atteindre l'église Saint-Christophe. Je choisis plutôt de continuer jusque là et de tourner alors dans la rue de l'Abreuvoir.

Église Saint-Christophe de Margilley
Église Saint-Christophe de Margilley

Église Saint-Christophe de Margilley

L'église de Margilley est toute simple, ce n'est pas ici le clou du spectacle. Celui-ci se trouve plus bas, rue de l'Abreuvoir.

Margilley possède en effet une magnifique fontaine lavoir et abreuvoir des XVIIIè et XIXè siècle. Si la fontaine date de 1782, les bassins et l'abreuvoir datent de 1884. C'est le couteau suisse des lavoirs ! Du 3-en-1 !

Fontaine lavoir et abreuvoir, à Margilley
Fontaine lavoir et abreuvoir, à Margilley
Fontaine lavoir et abreuvoir, à Margilley

Fontaine lavoir et abreuvoir, à Margilley

La rue de l'Abreuvoir continue à descendre abruptement vers le Saulon et se transforme en chemin avant de finalement remonter progressivement la colline.

Dans le bas de Margilley
Dans le bas de Margilley
Dans le bas de Margilley

Dans le bas de Margilley

Au sommet de la côte, à la Croix de Rondet, on retrouve une petite route asphaltée qu'on suit en direction de Neuvelle-lès-Champlitte pendant sept cents mètres.

De la Croix de Rondet vers Neuvelle-lès-Champlitte
De la Croix de Rondet vers Neuvelle-lès-Champlitte
De la Croix de Rondet vers Neuvelle-lès-Champlitte

De la Croix de Rondet vers Neuvelle-lès-Champlitte

Nous quittons la route avant d'arriver à Neuvelle-lès-Champlitte pour emprunter un très joli chemin de campagne qui coupe toute une série de combes entre Près de Reine Fontaine et les Chailles.

De Près de Reine Fontaine aux Chailles, à Neuvelle-lès-Champlitte
De Près de Reine Fontaine aux Chailles, à Neuvelle-lès-Champlitte
De Près de Reine Fontaine aux Chailles, à Neuvelle-lès-Champlitte
De Près de Reine Fontaine aux Chailles, à Neuvelle-lès-Champlitte
De Près de Reine Fontaine aux Chailles, à Neuvelle-lès-Champlitte
De Près de Reine Fontaine aux Chailles, à Neuvelle-lès-Champlitte
De Près de Reine Fontaine aux Chailles, à Neuvelle-lès-Champlitte
De Près de Reine Fontaine aux Chailles, à Neuvelle-lès-Champlitte

De Près de Reine Fontaine aux Chailles, à Neuvelle-lès-Champlitte

Attention, on regarde toutes par iciiii... On souriiiit... Cheeeese ! S'il vous plaît, Mesdames, un peu d'attention ! S'il vous plaît !

Photo de famille sur les Chailles, à Framont

Photo de famille sur les Chailles, à Framont

Les Chailles constituent une grosse colline occupée essentiellement par des cultures qui domine la vallée du Saulon. Le point de vue qui nous est offert nous donne une bonne idée des paysages de cette partie de la Haute-Saône.

Il n'y a plus qu'à se laisser descendre vers le village de Framont.

Des Chailles à Framont
Des Chailles à Framont
Des Chailles à Framont
Des Chailles à Framont

Des Chailles à Framont

Nous arrivons à Framont par le cimetière pour terminer à l'église Saint-Rémy.

Framont et son église Saint-Rémy
Framont et son église Saint-Rémy
Framont et son église Saint-Rémy
Framont et son église Saint-Rémy

Framont et son église Saint-Rémy

Passage de Haute-Marne en Haute-Saône réussi pour cette étape entre Coublanc et Framont. Je ne peux évidemment pas généraliser car, sur ces vingt kilomètres, je n'aurai jamais fait que suivre la vallée du Saulon.

Mais voilà une vallée bien agréable, avec de beaux chemins, de beaux paysages, de charmants villages... Bref, une belle étape encore !

Comme je l'écrivais plus haut, la Via Francigena ne passe pas par deux monuments essentiels de Champlitte que sont le château et l'église. Sans doute est-ce dû au fait que Champlitte sera considérée par beaucoup comme une ville-étape et que, donc, les marcheurs auront tout le loisir de la visiter. C'est un argument tout à fait défendable.

En ce qui me concerne, en respectant une longueur d'étape de 20 à 25 km, Champlitte tombait en plein milieu. Il aurait donc fallu que je me résolve à faire une demi-étape. Ce que, vous l'aurez compris, je n'ai pas voulu faire.

J'ai donc profité du week-end pour visiter cette charmante ville. En voici quelques aspects :

Champlitte, commune référent de la Via Francigena en France

Le château de style néo-classique avec façade renaissance est sans doute le monument qui retiendra le plus l'attention du visiteur, à Champlitte.

Construit au XVIIIè siècle, il remplace d'autres châteaux construits antérieurement à cet emplacement. En effet, la présence ici d'un château-fort au Moyen Âge est attestée.

À la mort de la propriétaire, en 1823, ses trois enfants décident de mettre le château en vente. La Mairie choisit de le racheter et le château sert alors d'hôtel de ville, de logement et d'école pour les jeunes filles.

Depuis 1957, il abrite le musée départemental d'histoire et de folklore. Chaque salle met en scène des aspects de la vie d'antan. C'est extrêmement intéressant et bien fait ! Je ne peux que vous recommander la visite de ce musée !

Château de Champlitte
Château de Champlitte
Château de Champlitte
Château de Champlitte
Château de Champlitte
Château de Champlitte

Château de Champlitte

En 1439, l'église Saint-Christophe de Champlitte n'existait pas mais il y avait bien une chapelle du même nom. C'est suite à une bulle du pape Eugène IV qu'une église collégiale fut érigée.

Au cours du XVIIIè siècle, l'église fut plusieurs fois détruite, et reconstruite. En 1791, alors qu'une énième reconstruction est entreprise, les travaux sont interrompus par la Révolution. Ce n'est qu'en 1823 que l'église sera de nouveau fonctionnelle.

En 1888, le toit et le clocher partent en fumée. Un clocher provisoire est construit. Du provisoire qui dure puisque c'est toujours lui que vous pouvez voir aujourd'hui. Mais moi je trouve qu'il a fière allure, non ?

Je n'ai pas pu visiter l'intérieur de l'église mais on peut y admirer une fresque du martyr de Saint-Christophe.

Église Saint-Christophe de Champlitte
Église Saint-Christophe de Champlitte

Église Saint-Christophe de Champlitte

Contact avec le bureau Via Francigena

Si vous avez des remarques, des questions, des commentaires... concernant la Via Francigena, vous trouverez un bureau dédié dans le bâtiment de la Mairie.

Sinon vous pouvez envoyer un email à viafrancigena.champlitte@gmail.com

Taxi testé, approuvé et recommandé

Enfin, pour en terminer avec Champlitte, si vous cherchez un taxi pour vos déplacements sur place, je ne peux que vous recommander David Podubcik. Je n'ai pas pour habitude de faire de la publicité mais David est éminemment sympathique et applique des tarifs préférentiels pour les randonneurs !

Vous pouvez le contacter au 06.80.96.65.03

Si vous souhaitez parcourir cette étape de la Via Francigena, vous trouverez ci-dessous la trace GPX :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
X
Bravo, les photos dès qu'il y a un petit rayon de soleil sont encore plus belles. Bonne continuation
Répondre
B
Merci ! C'est sûr que tout est généralement plus beau sous le soleil mais c'est lui qui décide d'apparaître, ou pas ;-)