Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nom d'un randonneur !

Parce que randonner c'est la santé...

22 juillet 2021 - De gare en gare : Wavrin - Don-Sainghin via le site de La Gîte

Ouf ! Le beau temps s'est au moins maintenu deux jours !

Cela va me permettre d'expérimenter un nouveau tracé entre gares. Les deux mêmes gares qu'avant-hier mais en passant cette fois par le site de La Gîte, à Santes, en lieu et place des Ansereuilles.

22 juillet 2021 - De gare en gare : Wavrin - Don-Sainghin via le site de La Gîte

Je me suis mieux organisé aujourd'hui afin de prendre le train à la Gare de Don-Sainghin pour rejoindre celle de Wavrin.

Le train est à l'heure. À 9h16 pile, il se met en branle et trois minutes plus tard nous atteignons déjà notre destination !

Gare de Wavrin

Gare de Wavrin

De la place de la Gare, tournant le dos à celle-ci, nous partons vers la gauche. Nous traversons la rue du Général de Gaulle pour nous engouffrer directement dans la rue de la Libération.

Au bout de cette rue, nous continuons tout droit pour rejoindre la rue Faidherbe par le sentier Brognard et la rue des Résistants. Plus compliqué que ça, tu meurs !

 

Sentier Brognard, à Wavrin
Sentier Brognard, à Wavrin

Sentier Brognard, à Wavrin

On suit la rue Faidherbe vers la gauche. Au bout de la rue, à droite se trouve le cimetière communal de Wavrin. On quitte la rue vers la gauche pour rejoindre le cimetière allemand de la Première Guerre mondiale.

Cimetière communal et cimetière militaire allemand, à Wavrin
Cimetière communal et cimetière militaire allemand, à Wavrin

Cimetière communal et cimetière militaire allemand, à Wavrin

Wavrin fut occupée pendant quasi toute la Première Guerre mondiale par les Allemands, jusqu'à ce qu'elle soit libérée par les Anglais en octobre 1918.

Le cimetière militaire allemand accueillit les premières dépouilles de soldats allemands lors de la première bataille de l'Artois en mai-juin 1915. De nouvelles tombes furent créées en 1917 puis, après la guerre, on y ramena les corps de soldats allemands enterrés aux alentours dans des tombes provisoires.

À l'origine, les croix étaient en bois. C'est en 1970 qu'on les remplaça par des croix en granit portant le nom des personnes inhumées.

975 soldats allemands reposent ici.

Cimetière militaire allemand de Wavrin
Cimetière militaire allemand de Wavrin

Cimetière militaire allemand de Wavrin

On laisse le cimetière sur notre gauche et on s'engage sur le chemin du Bois de la Rive. À la première bifurcation, on prend à droite le chemin de Laromé.

Ces deux chemins ne sont pas très beaux mais on s'y déplace aisément. Enfin, tant qu'il fait sec en tout cas. Je n'y suis jamais passé auparavant mais, à mon avis, par temps de pluie, ça doit être gadoue à gogo !

Chemin du Bois de la Rive et chemin de Laromé, à Wavrin
Chemin du Bois de la Rive et chemin de Laromé, à Wavrin
Chemin du Bois de la Rive et chemin de Laromé, à Wavrin

Chemin du Bois de la Rive et chemin de Laromé, à Wavrin

On continue ensuite plein est sur le beau chemin de Beussignies jusqu'à trouver une barrière sur la droite. C'est le chemin de La Gîte.

Chemin de Beussignies et chemin de La Gîte, à Wavrin
Chemin de Beussignies et chemin de La Gîte, à Wavrin

Chemin de Beussignies et chemin de La Gîte, à Wavrin

Ce chemin nous emmène au cœur du parc en passant au-dessus de la Tortue. Nous avançons jusqu'au panneau d'accueil.

Sur la carte, nous pouvons voir un sentier jaune, "Les Hauts de Santes". C'est celui-là que nous suivrons. Il est symbolisé par un hibou.

Chemin de La Gîte, site de La Gîte, à Santes
Chemin de La Gîte, site de La Gîte, à Santes
Chemin de La Gîte, site de La Gîte, à Santes

Chemin de La Gîte, site de La Gîte, à Santes

Pour rejoindre le sentier "Les Hauts de Santes", nous partons vers la gauche, sur le chemin des Longs Riez.

À la première intersection, soit après quatre-cents mètres, nous tournons à gauche pour monter sur la butte. Puis, à son sommet, directement à droite.

Chemin des Longs Riez, site de La Gîte, Santes
Chemin des Longs Riez, site de La Gîte, Santes
Chemin des Longs Riez, site de La Gîte, Santes

Chemin des Longs Riez, site de La Gîte, Santes

Le chemin est tracé sur le sommet d'un talus d'où on domine les couverts environnants. A l'entrée du premier virage, à gauche, la végétation s'ouvre sur une passerelle en bois zigzaguant en hauteur à travers les arbres : le Perchoir.

La vue qu'on y a de là-haut est par endroits assez impressionnante, notamment lorsqu'on fait face à une sorte de cathédrale de verdure. À voir en vrai parce que sur photo ça ne rend pas très bien.

Sentier "Les Hauts de Santes" et le perchoir, site de La Gîte, à Santes
Sentier "Les Hauts de Santes" et le perchoir, site de La Gîte, à Santes
Sentier "Les Hauts de Santes" et le perchoir, site de La Gîte, à Santes
Sentier "Les Hauts de Santes" et le perchoir, site de La Gîte, à Santes

Sentier "Les Hauts de Santes" et le perchoir, site de La Gîte, à Santes

Sortis du Perchoir, nous continuons sur le sentier "Les Hauts de Santes".

Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, à Santes
Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, à Santes
Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, à Santes
Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, à Santes

Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, à Santes

À un moment, nous évoluons parallèlement au canal de la Deûle, nous permettant un coup d'oeil sur le trafic fluvial et sur la jonction entre ce canal et celui de Seclin.

Le canal de la Deûle depuis le site de La Gîte, à Santes
Le canal de la Deûle depuis le site de La Gîte, à Santes

Le canal de la Deûle depuis le site de La Gîte, à Santes

Puis, nous arrivons au Belvédère.

Là, j'avoue que je reste sur ma faim. Tout est vert, pratiquement sans nuances. C'est la première fois que j'y viens alors beaucoup de questions me viennent à l'esprit. Y voit-on du gibier à certaines heures de la journée ? Mais comment le voir avec toute cette végétation ? Des oiseaux ? L'endroit avait-il un autre aspect auparavant ?...

Le Belvédère, site de La Gîte, à Santes
Le Belvédère, site de La Gîte, à Santes
Le Belvédère, site de La Gîte, à Santes
Le Belvédère, site de La Gîte, à Santes
Le Belvédère, site de La Gîte, à Santes

Le Belvédère, site de La Gîte, à Santes

Nous continuons le sentier jusqu'à un carrefour à quatre branches, à hauteur du Relais Nature.

Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, Santes
Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, Santes
Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, Santes
Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, Santes

Sentier "Les Hauts de Santes", site de La Gîte, Santes

Nous passons devant le Relais Nature. Peut-être y aurais-je trouvé les réponses à mes questions sur le Belvédère mais, là, avec des groupes d'enfants, ça fait trop de monde à l'intérieur.

Nous traversons ensuite le pont pour nous retrouver sur l'autre berge du canal de la Deûle, côté Ancoisne.

Relais Nature du site de La Gîte, à Santes et canal de la Deûle, à Ancoisne
Relais Nature du site de La Gîte, à Santes et canal de la Deûle, à Ancoisne
Relais Nature du site de La Gîte, à Santes et canal de la Deûle, à Ancoisne
Relais Nature du site de La Gîte, à Santes et canal de la Deûle, à Ancoisne

Relais Nature du site de La Gîte, à Santes et canal de la Deûle, à Ancoisne

Nous prenons la direction de l'entrée du Parc Mosaïc. Que ceux qui ne le connaissent pas lèvent le doigt !

Si vous n'êtes pas tenus par un horaire particulier à l'arrivée de la randonnée, pourquoi ne pas rendre visite à ce superbe jardin botanique mettant à l'honneur les hommes et les femmes des différents pays ayant contribué à la richesse de notre belle région ? Un must !

Bon, ce n'est pas que ça ne m'intéresse pas - d'ailleurs j'y suis déjà venu plusieurs fois - mais ce n'est pas l'objet de ma journée d'aujourd'hui. On continue !

Parc Mosaïc, à Ancoisne
Parc Mosaïc, à Ancoisne

Parc Mosaïc, à Ancoisne

On continue donc le long du canal de la Deûle...

Le long du canal de la Deûle, à Ancoisne
Le long du canal de la Deûle, à Ancoisne
Le long du canal de la Deûle, à Ancoisne
Le long du canal de la Deûle, à Ancoisne
Le long du canal de la Deûle, à Ancoisne

Le long du canal de la Deûle, à Ancoisne

En longeant le canal de la Deûle sur la berge côté Ancoisne, on passe à la jonction entre celui-ci et le canal de Seclin. L'endroit est bucolique et il n'est pas rare d'y voir des promeneurs y faire une halte.

Une passerelle métallique permet le franchissement du canal de Seclin. Je vous ai déjà parlé en détails de ce canal dans le récit de ma randonnée du 18 décembre 2020, je n'y reviendrai pas.

Canal de Seclin, à Ancoisne
Canal de Seclin, à Ancoisne
Canal de Seclin, à Ancoisne
Canal de Seclin, à Ancoisne

Canal de Seclin, à Ancoisne

Nous continuons vers le pont de Wavrin...

Canal de la Deûle, à Ancoisne
Canal de la Deûle, à Ancoisne

Canal de la Deûle, à Ancoisne

Du pont de Wavrin jusque Don, l'itinéraire est le même que lors de la randonnée du 20 juillet. À l'exception du passage après la clairière entre la Naviette d'Herrin et celle d'Allennes.

Tiens, la péniche Viking encore en marche arrière ! Mais que se passe-t-il donc ?

Le long du canal de la Deûle jusqu'à la clairière entre les Naviettes
Le long du canal de la Deûle jusqu'à la clairière entre les Naviettes
Le long du canal de la Deûle jusqu'à la clairière entre les Naviettes
Le long du canal de la Deûle jusqu'à la clairière entre les Naviettes
Le long du canal de la Deûle jusqu'à la clairière entre les Naviettes
Le long du canal de la Deûle jusqu'à la clairière entre les Naviettes

Le long du canal de la Deûle jusqu'à la clairière entre les Naviettes

Comme je l'expliquais dans mon récit du 20 juillet, le chemin longeant la Naviette d'Allennes est très envahi par la végétation. Aujourd'hui, je choisis donc d'emprunter le chemin directement à droite au bout de la clairière.

Il est par endroits aussi envahi par les orties mais dans des proportions bien moindres. Il est donc effectivement préférable d'emprunter celui-ci. Sauf si vous voulez vous dévouer à dégager l'autre, bien sûr !

Passage après la clairière entre les deux Naviettes
Passage après la clairière entre les deux Naviettes
Passage après la clairière entre les deux Naviettes

Passage après la clairière entre les deux Naviettes

De retour sur le chemin de halage, on continue vers Don en n'oubliant pas, si possible, les deux sympathiques passages par l'intérieur de la lisière boisée.

Le long du canal de la Deûle, à Allennes-les-Marais
Le long du canal de la Deûle, à Allennes-les-Marais
Le long du canal de la Deûle, à Allennes-les-Marais
Le long du canal de la Deûle, à Allennes-les-Marais
Le long du canal de la Deûle, à Allennes-les-Marais
Le long du canal de la Deûle, à Allennes-les-Marais
Le long du canal de la Deûle, à Allennes-les-Marais

Le long du canal de la Deûle, à Allennes-les-Marais

Puis le superbe passage sur le circuit des Marlettes et la fameuse grille dont je vous parlais avant-hier.

Passage sur le circuit des Marlettes, à Allennes-les-Marais
Passage sur le circuit des Marlettes, à Allennes-les-Marais
Passage sur le circuit des Marlettes, à Allennes-les-Marais
Passage sur le circuit des Marlettes, à Allennes-les-Marais
Passage sur le circuit des Marlettes, à Allennes-les-Marais
Passage sur le circuit des Marlettes, à Allennes-les-Marais

Passage sur le circuit des Marlettes, à Allennes-les-Marais

Et on se refait un petit trip au Paradis, à Don...

Le Paradis, à Don
Le Paradis, à Don
Le Paradis, à Don
Le Paradis, à Don
Le Paradis, à Don

Le Paradis, à Don

Juste avant l'écluse, on bifurque à gauche dans la rue de l'Egalité qu'on remonte jusqu'au cimetière pour entrer sur le Parc de La Louvière.

Écluse, rue de l'Egalité et Parc de La Louvière, à Don
Écluse, rue de l'Egalité et Parc de La Louvière, à Don
Écluse, rue de l'Egalité et Parc de La Louvière, à Don

Écluse, rue de l'Egalité et Parc de La Louvière, à Don

Ici, on contourne toujours le grand étang par la gauche. C'est après que j'ai quelque peu changé le parcours par rapport au 20 juillet.

Grand étang du Parc de La Louvière, à Don
Grand étang du Parc de La Louvière, à Don

Grand étang du Parc de La Louvière, à Don

Au bout du grand étang, on ne continue pas sur le sentier en gravillons. On prend le chemin herbeux qui descend à gauche vers les deux petits étangs afin, cette fois, de les longer sur le côté gauche plutôt que le droit.

Attention, l'entrée du chemin herbeux est légèrement dissimulée derrière un buisson. Si vous êtes arrivés à l'intersection de chemins en gravillons, c'est que vous êtes allés trop loin.

On suit le chemin herbeux tout le temps, soit pendant un bon kilomètre, même lorsqu'il croise le chemin en gravillons, jusqu'à arriver à l'extrémité nord du grand étang.

Parc de La Louvière, à Don
Parc de La Louvière, à Don
Parc de La Louvière, à Don
Parc de La Louvière, à Don
Parc de La Louvière, à Don
Parc de La Louvière, à Don
Parc de La Louvière, à Don
Parc de La Louvière, à Don
Parc de La Louvière, à Don

Parc de La Louvière, à Don

De là, nous rejoignons le canal de la Deûle, nous passons le long de l'écluse et nous traversons Don pour rejoindre la gare de Don-Sainghin comme décrit dans le récit de la randonnée du 20 juillet.

Passage près de l'écluse et traversée de Don
Passage près de l'écluse et traversée de Don
Passage près de l'écluse et traversée de Don
Passage près de l'écluse et traversée de Don

Passage près de l'écluse et traversée de Don

Et si tout s'est bien passé, vous atteignez la gare de Don-Sainghin dans les temps pour prendre votre train du retour à la maison, ou pour récupérer votre véhicule.

Fin du parcours !

Gare de Don-Sainghin

Gare de Don-Sainghin

L'appréciation que j'avais faite de la randonnée du 20 juillet dernier peut très bien s'appliquer à celle-ci, à l'exception de ma remarque sur le passage le long de la Rigole du Nord et de la Tortue, puisqu'on n'y passe pas.

Avec 56% de parcours commun, on pourrait voir cette randonnée comme une variante de la précédente. Mais le début par le site de La Gîte lui donne un caractère différent. La fin propose aussi une vision différente du Parc de La Louvière.

​​​​​​​Alors, n'hésitez pas à les essayer toutes les deux car, j'en suis sûr, vous y trouverez toujours autant de plaisir.

Organisation

Evidemment, ce genre de démarche demande un peu d'organisation et la première chose à faire est de vérifier les horaires des trains sur le site de la SNCF.

Pas de train à votre convenance ? La ligne 61 Lomme Saint-Philibert - La Bassée d'Ilevia, ou 61R (R pour Réservation) le week-end, dessert les deux gares (Wavrin église dans le sens Don-Sainghin - Wavrin).

Vous devez ou voulez quand même vous rendre sur place en véhicule personnel ? Alors, privilégiez de laisser votre véhicule à l'arrivée et de rejoindre le départ en train ou en bus, vous pourrez vous accorder tout le temps voulu pour effectuer le parcours.

----------------

Vous souhaitez faire cette randonnée ? Ci-dessous, vous la trouverez telle que je l'ai publiée sur Visorando.

Par rapport au récit ci-dessus, j'y ai toutefois apporté une modification. Le parcours dans le Parc de La Louvière correspond à ce qui est décrit dans la randonnée du 20 juillet.

Vous pouvez aussi scanner le QR code ci-dessous pour l'ouvrir dans l'application Visorando ou dans votre navigateur :

22 juillet 2021 - De gare en gare : Wavrin - Don-Sainghin via le site de La Gîte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article